Les livres de Colline Hoarau

L’Adieu à Lila

Date de parution : 28 avril 2014
Éditeur : Éditions Dédicaces
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 110
Obtenir un exemplaire broché

Quatrième de couverture : La mère disparaît et les souvenirs qui reviennent : une famille de la Réunion, les frères, les sœurs, les jalousies, les injustices et la mère qu’il faut enterrer après lui avoir pardonné. C’est ce que saura faire Isabella, la résiliente. Cette journée particulière permettra de voyager dans « le temps longtemps », dans une île de l’Océan Indien, bien rarement décrite. Une journée où tous se retrouvent autour de Lila. C’est un voyage, au cœur de l’île de la Réunion, dans la famille réunie pour la première fois. Isabella photographie ou filme. Chaque personnage passe devant l’objectif à tour de rôle, avec les imperfections que le regard de l’autre saisit. Les portraits sont drôles ou acides. On lit ce livre comme on feuillette un album. Sensible, humain, ce récit touche et nous fait réfléchir.

Qui sont les personnages de ce roman ?

L’Adieu à Lila est un roman qui prend appui sur une série de portraits d’hommes et de femmes, tous différents les uns des autres, et pourtant intimement liés. Ainsi, tout au long de ce récit, vous pourrez faire la rencontre d’Isabella, Armelle, Damien, Maxime, Fleur, Béatrice, Chantal, Amandine, Gilberte, Samuel et, bien sûr, Lila.
Réunis autour de cette dernière, tous constituent une famille de sang et de cœur, que les épreuves ont tantôt rapprochés, tantôt éloignés. A la fois touchants et singuliers, ces protagonistes nous rappellent à quel point les relations familiales et amicales ne sont pas toujours faciles à entretenir au quotidien. Malgré tout, une certaine tendresse se développe au fil des chapitres à leur égard, nous donnant l’envie de poursuivre notre lecture, mais aussi de nous tourner vers nos proches, pour partager des moments simples avec eux.
Le roman est divisé en plusieurs parties, ces dernières mettant en avant chacun des personnages précédemment cités. Vous aurez alors la possibilité d’en apprendre plus sur cette famille attachante.

Où l’intrigue se déroule-t-elle ?

Le récit vous emmène à la découverte de l’île de la Réunion. Tout au long de L’Adieu à Lila, au fil des souvenirs des personnages et de l’avancée de l’intrigue, vous vous familiariserez avec les us et coutumes de cette terre riche en traditions et en spécialités.
Grâce à un vocabulaire précis et une véritable connaissance des lieux, Colline Hoarau vous offre une immersion dans ce département d’outre-mer qui est cher à son cœur.
A la fois un voyage physique et d’introspection pour les protagonistes, vous serez, vous aussi, amené à remettre en perspective votre vision de l’amour, du pardon et de la résilience.

Extraits

« Le groupe était partagé en deux : ceux que la mère aimait et ceux qu’elle regrettait d’avoir mis au monde, ceux qu’elle avait défendus, aidés et ceux qu’elle avait souhaité voir échouer, en nombre égal : quatre et quatre. Pas assez d’amour pour tous. La moitié, oui, mais par alternance. » (page 7)
« Pendant dix années, jusqu’à l’arrivée de la petite Amandine quand Lila avait plus de quarante-trois ans, elle fut la dernière. La Septième. Le chiffre sept avec ses connotations mystiques ou mythiques. Pour elle, ce n’était pas un hasard. […] Elle ne pouvait que croire à des phénomènes non rationnels. Elle était rassurée de savoir qu’un autre monde existait. Elle pourrait s’y évader quand le vrai serait trop cruel. » (page 16)
« Amandine était éplorée. La préférée. Elle n’avait pas compris que la relation fusionnelle qu’elle avait eue toute sa vie avec sa mère l’avait entretenue dans une dépendance permanente. Elle n’avait jamais grandi. C’était l’enfant que sa mère avait toujours attendu. » (page 62)
« J’ai cru longtemps qu’on ne pouvait pas aimer lorsqu’on n’avait pas été aimée. C’est toi qui me l’as fait croire. Si, c’est possible. J’ai trouvé celui qui me soigne sans me traiter de malade, ne me considérant pas comme un oisillon tombé du nid et fragile mais comme un être sachant comprendre l’autre sans parler. Car le silence nous apprend à voir ce que les paroles ne laissent déceler. » (page 102)

Ce roman est-il fait pour vous ?

L’Adieu à Lila est une histoire qui vous plaira si vous aimez les romans qui abordent les sujets suivants :
– Drame ;
– Deuil ;
– Famille ;
– Voyage ;
– Île de la Réunion ;
– Pardon.

Ils en parlent

Casscrouton – « Ce roman représente de manière acide, fraîche, presque caustique une famille en éclat qui se recompose l’espace d’une journée. Physiquement, pas moralement. On aperçoit les failles et les défauts de chacun, ainsi que les qualités que l’on constate moindres. C’est un roman qui se picore lentement, qui s’apprécie justement. J’ai beaucoup aimé. » – Lire la chronique
Alyttérature – « J’ai été touchée par ces portraits authentiques, dans lesquels on peut reconnaître notre propre famille, et par ce dénouement plein de sagesse. Je vous conseille cette lecture, qui vous fera voyager sur l’île de la Réunion et vous donnera envie de passer du temps avec vos proches. » – Lire la chronique
Diamelee – « A partir de scènes de vie somme toute habituelles, Colline Hoarau a le don, par sa belle plume, de nous faire vivre chaque instant de manière incroyable. Chacun s’y retrouve et se reconnait dans les personnages. Des scènes vivantes, animées par des sentiments nobles ou non. »

Retrouvez L’adieu à Lila sur Babelio – Booknode – Goodreads – Livraddict – SensCritique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s