Chronique de « Au Coin bouquin »

Editions Dédicaces, 110 pages, 14e sur Amazon

Paru le 28 Avril 2014

« Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout  – Les malchanceux sont ceux à qui tout arrive » Labiche & Chance. 

« Quand on connaissait Lila, au fond, on n’avait pas envie d’être son protégé. Car elle était si peu estimée qu’on craignait d’être discrédité. »

Tout d’abord, je tiens à remercier MissNana du blog Adolectrice, car c’est grâce à elle et son concours que j’ai pu découvrir ce roman.

On suit donc Isabella, avant-dernière d’une fratrie, le jour de l’enterrement de leur mère. Quand j’ai reçu ce roman je m’attendais à suivre les personnages à travers leur journée de la messe à la maison de la défunte, mais j’ai été bien surprise en découvrant qu’en fait le roman été majoritairement consacré à nous dresser un portrait voire une petite biographie de chaque frère et sœur avec toujours un rappel sur la relation que la personne concerné avait avec notre Bella. Chaque chapitre est donc consacré à un frère ou une sœur dans l’ordre de leur venue, ainsi qu’à l’amie de la défunte Lila.

Cela peut paraître “inintéressant” mais ça n’a pas été le cas pour moi, j’ai vraiment bien aimé découvrir tous ces personnages, leur manque d’amour les uns envers les autres m’a fait vaguement pensé à certain personnage de Marguerite Duras notamment dans La vie tranquille, même si j’avoue que c’est assez différent.

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé dans l’écriture, c’est la fin de chaque chapitre, l’auteure nous fait une phrase de transaction au prochain chapitre telle que : “Elle disait à qui veut l’entendre que sa petite soeur Béatrice était exceptionnelle. Le pensait-elle vraiment ?” Et hop, on passe au chapitre sur Béatrice !

Le petit plus : L’histoire se déroule à la Réunion, j’ai adoré deviner cet endroit que je n’ai jamais la chance de voir, à travers ses lignes. De plus, elle m’a dit s’être inspiré de réels personnages, ce qui rend l’histoire encore plus touchante.

C’est donc une bonne lecture que nous avons là, je lui attribuerais la note de 7/10, car ce fut un voyage agréable, à lire sous le soleil et le chapeau de paille ! L’auteure m’avait dit que soit on aimait soit on aimait pas, j’ai aimé ! Ha et petit détail marrant, la fille de Fleur s’appelle Emeline !

Twitter de Colline Hoarau ici !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s