Archives de tags | Roman réunionnais

Article du Télégramme

Samedi 19 mai, à la Maison de la presse, Colline Hoarau est venu à la rencontre de son public pour dédicacer son dernier livre « Peut-on tout réparer ? ». Un ouvrage écrit après ses deux premiers romans, « Notre vie à trois » et « Sois sage, Reine-May ». Colline Hoarau, Réunionnaise d’origine est parfaitement intégrée en Centre-Bretagne, où elle a beaucoup travaillé dans le domaine social, comme à Rostrenen à l’Arep de Campostal. Aujourd’hui, elle est en poste à, l’école Diwan de Saint-Brieuc. La culture et la langue bretonnes, elle les a étudiées à l’Université de Rennes 2. Sa proximité avec la maladie de Parkinson, l’a porté à faire partie du comité France Parkinson. C’est surtout sur cette question qu’elle écrit et qu’elle explique à ses lecteurs la maladie, l’environnement, le soutien, les aidants, les espoirs…

Pratique 
« Peut-on tout réparer ? », est disponible à la Maison de la presse de Rostrenen.

Publicités

Chronique de Nancy pour Sois sage, Reine-May

 
Titre : Sois sage, Reine-May
Auteur : Colline Hoarau
Éditeur : Editions Dédicaces
Année de sortie : 2016
Nombre de pages : 124
Prix : 13.72€ – 6.51€ (eBook)

À dix ans, Reine-May quitte son île, la Réunion, pour être adoptée par un couple de Bretons dans le Centre Bretagne, à Sainte-Tréphine. Quelques années plus tard, elle reçoit une lettre. Elle doit venir régler des affaires dans l’Océan Indien. C’est un voyage dans le temps dans deux univers différents : la Bretagne et la Réunion. Le lecteur plonge dans les charmes de ces régions éloignées. Reine-May a un secret que nous serons amenés à deviner et à découvrir. Ce troisième roman de l’auteure est entraînant, oscillant entre la découverte et l’émotion. Bon voyage à ceux qui auront la chance de le commencer !
Tout d’abord, je tiens à remercier l’autrice Colline Hoarau de m’avoir permis de découvrir son livre « Sois sage, Reine-May » en service-presse. Quand l’autrice m’a proposé de choisir le livre que je voulais découvrir et chroniquer, mon choix, c’est tout de suite porté sur ce titre-là. Le résumé me tentait beaucoup et il parle de secret. Comme beaucoup le savent, j’aime beaucoup les histoires où il y a des secrets…
Dès les premières pages, nous faisons la connaissance de Reine-May. Alors qu’elle avait dix ans, elle a dû quitter La réunion, pour gagner la Bretagne où elle a été adoptée par un couple de Bretons. Malgré son jeune âge, Reine-May cache un lourd secret…Un secret qui continue à la ronger… Alors quand, quelques années plus tard, elle reçoit une lettre de la Réunion, ses peurs resurgissent : son secret a t-il était découvert ? Alors qu’elle doit regagner la Réunion pour régler une affaire, Reine-May se replonge dans ses souvenirs…
Tout au long du roman, les chapitres sont entrecoupés de quelques pensées qui se réfèrent à ce fameux secret qui hante Reine-May. Au fil des chapitres, on sent planer le spectre de ce secret que l’on devine dramatique, mais il nous faut attendre la fin pour en connaître toute la substance. Lorsque nous découvrons son secret, toutes les pièces du puzzle se mettent enfin en place et l’on comprend beaucoup mieux Reine-May.
Reine-May est un personnage captivant, attachant dont le caractère très solitaire a été forgé par une enfance difficile et un secret trop lourd à porter. Reine-May est très solitaire, elle observe beaucoup les gens sans vraiment rentrer en interaction avec eux.
« Sois sage, Reine-May » est l’histoire de Reine-May et de son secret, mais c’est également un roman où se rencontrent et s’entrechoquent deux régions totalement opposées : la Réunion et la Bretagne. Nous découvrons ces deux régions grâce aux descriptions hautes en couleur de l’autrice. Nous découvrons alors les paysages, la culture, les coutumes et usages de ces régions, mais également leurs parlers. En lisant ce roman, j’ai découvert énormément de mots et d’expressions.
J’ai beaucoup aimé ma lecture. C’est une histoire captivante qui nous plonge à la découverte de deux régions totalement opposées aux côtés d’un personnage attachants à qui l’on aimerait tant venir en aide.
Le seul petit bémol que je soulèverai sur cette lecture, c’est sa longueur. Ce roman fait seulement 124 pages et personnellement j’aurais beaucoup aimé qu’il soit plus long et découvrir beaucoup plus amplement l’enfance de Reine-May et particulièrement sa vie avec ses parents adoptifs.
Par contre, j’ai adoré la plume de l’autrice. Sa plume est toute en délicatesse, très sensible et elle nous transporte dans cette histoire très facilement. Les descriptions que nous fait Colline Hoarau de la Bretagne et de la Réunion sont tout simplement magnifiques et de plus l’autrice arrive, au fil des pages, a intégrer des mots et expressions des deux cultures sans que cela alourdisse le texte.
En bref, une très bonne lecture. Une histoire captivante qui nous fait découvrir deux régions totalement opposées mais tellement complémentaires pour le personnage de Reine-May. Une très bonne découverte !

Salon du livre de Landéda

Le 15/10/2017

7e salon du livre organisé par la médiathèque. Un moment de rencontre avec des auteurs, illustrateurs, des séances de dédicaces. La conteuse Astrid Lerdung, proposera dans la matinée et dans l’après-midi des contes pour tout public.

Où trouver Sois sage, Reine-May ?

Vous pouvez me contacter par mail : hoarau.colline@gmail.com pour un envoi avec dédicace. 

Dans les Côtes d’Armor,

  • A Guingamp, à la Librairie Mots et Images
  • A Rostrenen, à la Maison de la Presse
  • A Carhaix, à la Maison de la Presse
  • Au Centre Culturel Leclerc de Carhaix
  • A Saint-Nicolas-du-Pelem, à la Maison de la Presse

Le roman existe en version papier (broché) et numérique.

Entre autres sites, sur :

  • Amazon
  • le site de l’éditeur, Dédicaces 
  • Store 
  • Biblio.com
  • 24symbols
  • Itunes
  • Createspace – Page de l’éditeur
  • Barnes and noble
  • Kobo
  • Inktera
  • Mais aussi, sur PriceMinister, Ebay, …

 

Article de Médias Net

Un roman de Colline HOARAU, Sois sage, Reine May

4.83 (161 votes)

 

Un roman de Colline HOARAU, Sois sage, Reine May. Découvrez qui est l’auteur ainsi que la présentation de son roman.

Née à la Réunion, Colline HOARAU a beaucoup changé de lieu de vie, de métier, explorant des domaines comme la plonge sous-marine, la randonnée, les activités associatives et politiques.

Toute son existence a été marquée par les livres, tous ceux qu’elle lisait, empruntés aux bibliothèques, tous ceux qu’elle achetait, aimant le classique mais aussi les romans policiers et ceux qui lui apportaient de l’émotion et la faisaient voyager.

Lorsqu’il y a trois ans Colline HOARAU a commencé à publier son premier roman, elle s’était promis de se mettre au breton. Installée en Bretagne depuis quelques années avec son compagnon, elle termine une licence de Breton et Langues Celtiques pour parfaire sa connaissance de la culture et de la langue bretonne qui la passionnent.

« Sois sage, Reine-May », son dernier roman, est un concentré de ses talents. Concise, l’histoire est construite autour de personnages forts, avec un fil conducteur, le secret de Reine-May. La jeune fille va retrouver son île après de longues années chez un couple authentique du Centre Bretagne. Ce n’est pas le choc des cultures mais le mariage de valeurs voisines et positives, un beau voyage intérieur et autour des deux mondes. L’écriture est dynamique et allie la richesse du français au vocabulaire métissé du créole et du breton. Colline HOARAU puise dans les différentes cultures qu’elle aime le vocabulaire et les images pour créer son univers.

Au premier abord, ses romans sont très différents. Elle sait passer des portraits caricaturaux de « L’adieu à Lila » à l’histoire d’une enfant adoptée qui doit quitter la Réunion pour la campagne bretonne avec « Sois sage, Reine-May » sans oublier la bienveillance de « Notre vie à trois », consacré au rôle de l’aidant dans la maladie de Parkinson.

Retrouvez tous les livres de l’auteur, c’est ici ou l’accès à son roman

Sois sage, Reine-May